Billets

Depuis janvier 2018, vous retrouvez chaque semaine, à la fin de votre lettre InfoFPJQ, sous la plume de journalistes et chroniqueurs bien connus, un point de vue ou une analyse sur l’actualité médiatique.

Les propos reproduits ici n’engagent que l’auteur. La FPJQ ne cautionne ni ne condamne ce qui est écrit dans ces textes d’opinion.

Un message d’espoir

Par Michaël Nguyen

Chers membres et abonné.e.s de l’infolettre,

L’année 2020 n’a pas été de tout repos, pour la société en général et le journalisme en particulier, avec les contrecoups de la pandémie.

Mais pour cette dernière infolettre avant de tourner la page vers une année que l’on espère tous plus radieuse que la précédente, je souhaite vous livrer un message porté par de l’espoir et un vent d’optimisme.

Tout comme la société, la FPJQ a elle aussi dû traverser une tempête. Pas celle d’une pandémie (qui a également eu des effets sur nos opérations), mais une de gouvernance. Je ne m’étalerai pas sur le sujet, mais bien des gens ont posé des questions légitimes tandis que nous avons eu nos propres questionnements. Qui devait diriger la FPJQ? Le conseil d’administration? Le président? L’exécutif? La direction générale?

Ces questions internes suscitent peu d’intérêt en général, mais ont de grandes répercussions sur le fonctionnement de la fédération. Des litiges ont nui à notre capacité d’agir à l’unisson et d’intervenir efficacement sur la place publique ; nous avons été entraînés sur une pente glissante qui nous éloignait tranquillement de notre mission première de défendre la liberté de presse et le droit du public à l’information.

Mais ces problèmes sont maintenant révolus. Tout n’est pas réglé, la Fédération est en train de se relever, mais je peux assurer avec confiance que tous les astres sont alignés pour y arriver.

Le conseil d’administration est plus uni que jamais autour de la mission fondamentale de la Fédération, les finances qui se délitaient sont remises en ordre, les meilleures règles de gouvernance ont reçu l’aval du conseil d’administration, un nouveau personnel est en poste ou est en train d’être embauché à la permanence... L’harmonie interne qui faisait la fierté de la FPJQ depuis des décennies est de retour.

L’année 2021 s’annonce beaucoup plus radieuse. Les divisions internes sont du passé et nous pourrons ainsi consacrer notre énergie à défendre ce que vous attendez de nous : une presse libre, vivante, performante, crédible ainsi que des journalistes en mesure de faire leur travail d’informer rigoureusement les citoyens avec des reportages fiables et vérifiés partout au Québec, que ce soit dans les grands centres ou en région.

La conjoncture inattendue de la pandémie, des courants complotistes, de la pensée irrationnelle qui fait fi des faits (admirez l’allitération!), de la prééminence des réseaux sociaux comme sources d’information et de l’asphyxie financière des médias par ces espèces envahissantes que sont les superpuissances numériques rend le journalisme plus précieux et plus essentiel que jamais.

-30-

Michaël Nguyen est président de la FPJQ.

 

Retour à la liste des nouvelles
 

Inscription à l'infolettre

Restez informé(e) de nos nouvelles et des activités à venir