Billets

Depuis janvier 2018, vous retrouvez chaque semaine, à la fin de votre lettre InfoFPJQ, sous la plume de journalistes et chroniqueurs bien connus, un point de vue ou une analyse sur l’actualité médiatique.

Les propos reproduits ici n’engagent que l’auteur. La FPJQ ne cautionne ni ne condamne ce qui est écrit dans ces textes d’opinion.

Une journaliste de trop à la COP26

29 novembre 2021

Par Sam Malek

Étudiant au certificat en journalisme à l'Université de Montréal et stagiaire à la FPJQ

« Je veux une femme, je veux une femme ! » Les yeux de Nancy Pelosi,  présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, balaient la salle remplie de journalistes, elle veut s’assurer que la prochaine question viendra d’une femme. « Peut-être que je n’en veux pas », ajoute-t-elle lorsqu’elle constate que c’est Abby Martin qui se présente au micro.

« J’me suis laissé presser comme un citron »

16 novembre 2021

Par Samuel Lamoureux

Candidat au doctorat en communication à l'UQAM et membre de la FPJQ

Enquête sur l’aliénation et la souffrance au travail des journalistes québécois

 

Journalisme de solutions et journalisme scientifique : un mariage évident ?

22 septembre 2021

Par Catherine Paré

Étudiante au diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en journalisme de l’Université de Montréal et stagiaire à la FPJQ

Sans même le savoir, le lectorat de Québec Science a depuis quelques mois un avant-goût du journalisme de solutions avec le projet Métamorphose. La rédactrice en chef du magazine scientifique, Marie Lambert-Chan, avoue s’en être inspirée pour cette série d’articles axée sur les solutions et qui se veut une réflexion sur le Québec de l’après-COVID.

Les médias ont moins d’argent pour couvrir les campagnes électorales et ne suivent plus les caravanes… ni les spin doctors. Est-ce pour le mieux ?

31 août 2021

Le texte a été initialement publié sur le site de The Conversation

Par Patrick White

Professeur de journalisme, responsable du programme de journalisme à l'UQAM et membre de la FPJQ

La couverture des campagnes électorales se planifie souvent des mois à l’avance en raison des coûts astronomiques qu’elles entraînent. Ce sont les Jeux olympiques de la politique.

Que ce soit au fédéral, ou au Québec, les territoires à couvrir sont immenses pour les médias et nécessitent des avions et des autobus nolisés par les partis politiques. Et les médias paient les frais. Et on parle de gros sous ici.

Facebook et redevances aux médias : diviser pour mieux régner

25 août 2021

Par Samuel Lamoureux

Candidat au doctorat en communication à l'UQAM et membre de la FPJQ

Au mois de mai dernier, nous avons appris que 14 médias canadiens, dont Le Devoir et la Coopérative nationale de l’information indépendante, avaient signé une entente personnalisée avec Facebook au sujet des redevances pour les articles journalistiques circulant sur la plateforme1.

Y a-t-il réellement un surplus de journalistes au Québec ?

27 mai 2021

Par Éloïse G. Lamothe

Étudiante finissante en journalisme à l'Université du Québec à Montréal et stagiaire à la FPJQ

Les journalistes sont « en léger surplus » au Québec, selon un rapport du gouvernement québécois qui est toutefois contesté par Patrick White, journaliste, professeur et responsable du programme de journalisme à l’École des médias de l’UQAM.

La désinformation s'accentue dans les médias

05 mai 2021

Par Charlotte Nieuwenhuis

Étudiante en journalisme numérique à l'Université d'Ottawa et stagiaire à la FPJQ

Les fausses informations atteignent non seulement plus de gens que les vraies nouvelles, mais aussi beaucoup plus rapidement, ont constaté des chercheurs du Massachussets Institute of Technology (MIT) en levant le drapeau rouge sur le danger que cela représentait pour la démocratie.

Développer ensemble la FPJQ

28 février 2021

Par Martine Desjardins

Nouvelle directrice générale de la FPJQ dès le 1er février

Pourquoi travailler à la FPJQ? Parce que selon moi la Fédération est un incontournable pour la défense de la liberté de presse et du droit du public à l’information. Deux piliers essentiels au développement d’une saine démocratie.

TROUVER SA « GANG »

27 février 2021

Par Jean-Benoît Nadeau

Extrait exclusif en primeur du livre Écrire pour vivre, 2e édition 
(en librairie le 26 janvier 2020, Québec Amérique éditeur)

Il existe généralement deux approches pour entrer dans le métier : soit par du démarchage en personne, soit par la force de vos idées. En fait, pour être exact, ce n’est pas l’un ou l’autre, mais l’un et l’autre. Pendant toute votre carrière, vous devrez travailler vos contacts et vos idées. Mais comme il faut bien commencer quelque part et qu’il est probable que vos idées ne soient encore ni très claires ni très originales, il est quasiment acquis que vous faites le bon choix de commencer par essayer de convaincre quelqu’un de vous donner une chance et de vous mettre à l’essai.

Crise de confiance ou amplification d’une minorité?

26 février 2021

Par Paule Vermot-Desroches

( Texte originalement paru le 11 septembre 2020 dans Le Nouvelliste  )

Journalistes malmenés dans des manifestations, insultes sur les réseaux sociaux, menaces de mort... Rarement a-t-on vu la profession de journaliste être aussi prise à partie que depuis les derniers mois. Ces agissements témoignent-ils d’une réelle crise de confiance envers les médias et les journalistes? Les avis divergent.

 

Inscription à l'infolettre

Restez informé(e) de nos nouvelles et des activités à venir