Billets

Depuis janvier 2018, vous retrouvez chaque semaine, à la fin de votre lettre InfoFPJQ, sous la plume de journalistes et chroniqueurs bien connus, un point de vue ou une analyse sur l’actualité médiatique.

Les propos reproduits ici n’engagent que l’auteur. La FPJQ ne cautionne ni ne condamne ce qui est écrit dans ces textes d’opinion.

Y a-t-il réellement un surplus de journalistes au Québec ?

26 mai 2021

Par Éloïse G. Lamothe

Étudiante finissante en journalisme à l'Université du Québec à Montréal et stagiaire à la FPJQ

Les journalistes sont « en léger surplus » au Québec, selon un rapport du gouvernement québécois qui est toutefois contesté par Patrick White, journaliste, professeur et responsable du programme de journalisme à l’École des médias de l’UQAM.

La désinformation s'accentue dans les médias

05 mai 2021

Par Charlotte Nieuwenhuis

Étudiante en journalisme numérique à l'Université d'Ottawa et stagiaire à la FPJQ

Les fausses informations atteignent non seulement plus de gens que les vraies nouvelles, mais aussi beaucoup plus rapidement, ont constaté des chercheurs du Massachussets Institute of Technology (MIT) en levant le drapeau rouge sur le danger que cela représentait pour la démocratie.

Développer ensemble la FPJQ

28 février 2021

Par Martine Desjardins

Nouvelle directrice générale de la FPJQ dès le 1er février

Pourquoi travailler à la FPJQ? Parce que selon moi la Fédération est un incontournable pour la défense de la liberté de presse et du droit du public à l’information. Deux piliers essentiels au développement d’une saine démocratie.

TROUVER SA « GANG »

27 février 2021

Par Jean-Benoît Nadeau

Extrait exclusif en primeur du livre Écrire pour vivre, 2e édition 
(en librairie le 26 janvier 2020, Québec Amérique éditeur)

Il existe généralement deux approches pour entrer dans le métier : soit par du démarchage en personne, soit par la force de vos idées. En fait, pour être exact, ce n’est pas l’un ou l’autre, mais l’un et l’autre. Pendant toute votre carrière, vous devrez travailler vos contacts et vos idées. Mais comme il faut bien commencer quelque part et qu’il est probable que vos idées ne soient encore ni très claires ni très originales, il est quasiment acquis que vous faites le bon choix de commencer par essayer de convaincre quelqu’un de vous donner une chance et de vous mettre à l’essai.

Crise de confiance ou amplification d’une minorité?

26 février 2021

Par Paule Vermot-Desroches

( Texte originalement paru le 11 septembre 2020 dans Le Nouvelliste  )

Journalistes malmenés dans des manifestations, insultes sur les réseaux sociaux, menaces de mort... Rarement a-t-on vu la profession de journaliste être aussi prise à partie que depuis les derniers mois. Ces agissements témoignent-ils d’une réelle crise de confiance envers les médias et les journalistes? Les avis divergent.

Un message d’espoir

16 décembre 2020

Par Michaël Nguyen

Chers membres et abonné.e.s de l’infolettre,

L’année 2020 n’a pas été de tout repos, pour la société en général et le journalisme en particulier, avec les contrecoups de la pandémie.

L'âge des expiations

02 décembre 2020

Par Luc Chartrand

L’air du temps est aux actes de contrition publics. Combien de ceux-ci ne constituent-ils que des compromissions pour calmer la meute?

What’s so funny about two solitudes?

25 novembre 2020

Par Brendan Kelly
 

There are so many things not to like about 2020 but I don’t want to focus on the obvious downers here.

Comment ça va chez vous ?

18 novembre 2020

Par Isabelle Paré

Ras-le-bol d’être envoyé spécial en direct du fin fond de votre salon, marre d’être assignés à résidence, soupé des télé-entrevues en linge mou, scotchés à vos cellulaires? Rassurez-vous, en ces heures pandémiques, vous n’êtes pas seuls à maudire la nouvelle façon de rendre compte de l’actualité et de l’humeur du temps. 

Le congrès de la FPJQ : notre thérapie collective

10 novembre 2020

PAR ANDRÉ LAVOIE

Nous le savions depuis un bon moment. Le congrès 2020 de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) n’aurait pas la même saveur que les précédents, manquant de plusieurs ingrédients essentiels : rencontres impromptues, conversations de corridors, échanges animés, soirées bien arrosées, nuits trop courtes, et parfois secrets d’alcôve.  

 

Inscription à l'infolettre

Restez informé(e) de nos nouvelles et des activités à venir