Nouvelles

Un mot du président de la Fédération

Articles - Image d'intro

Nouvelle vague de modernité

La semaine dernière, une vague a déferlé sur la Fédération professionnelle des journalistes du Québec. Un reportage a fait état de la démission de notre directrice générale, Catherine Lafrance, sur fond de tensions au sein de l’organisme.

Le départ de Mme Lafrance survient à la suite de différends au sein de la Fédération sur des questions, notamment, de statuts et règlements. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’en février dernier, le conseil d’administration avait unanimement décidé de mandater l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques (IGOPP) afin qu'il effectue un diagnostic de l’organisme et, ultimement, qu'il nous dote d’un cadre clair et précis dans lequel chacun pourrait mettre à profit ses connaissances dans le but de continuer à mener à bien la mission première de la Fédération, soit la défense de la liberté de presse et du droit du public à l’information. Pour ce faire, la FPJQ, appuyée par une équipe solide et motivée, se dotera d'un nouveau cadre de règlements.

La FPJQ regrette le départ de Catherine Lafrance, qui est à l’origine de réalisations admirables durant son mandat, notamment sa participation à la création du programme de lutte à la désinformation #30secondes avant d'y croire et à sa diffusion dans les institutions d’enseignement, ou encore la Semaine de la presse et des médias et le Gala des Grands Prix du Journalisme qui a réuni l’ensemble des acteurs du milieu dans une grande célébration des bons coups du journalisme professionnel.

Elle a aussi créé des partenariats solides et nous sommes unis dans la volonté de les maintenir et de les pérenniser. Je tiens également à la remercier de rester en poste jusqu’à la mi-octobre, afin de procéder à une transition ordonnée et efficace. Une annonce sera bientôt faite quant à la personne qui assurera un intérim.

Parallèlement à ce départ, trois administrateurs ont choisi de quitter leur poste, pour des raisons qui leur sont propres. Je tiens à les remercier pour leur apport à la FPJQ durant leur mandat et je suis convaincu qu’ils continueront de promouvoir l’information de qualité, tout comme le font quotidiennement des milliers de journalistes à travers le Québec.

Face à la situation, le conseil d’administration s’est rapidement réuni cette semaine afin de prendre les mesures nécessaires pour aller de l’avant et maintenir la stabilité de la Fédération. Lors de cette rencontre, le C.A. a voté pour mettre en œuvre immédiatement certaines des recommandations de l’IGOPP. Grâce à cette démarche, la Fédération a pu se doter d’un cadre de gouvernance clair qui a permis d’entamer les changements nécessaires pour qu’elle entre dans la modernité.

Tant le conseil d’administration que la directrice générale sortante souhaitent que les opérations se poursuivent de façon ordonnée. Nous sommes unis dans le but commun de faire avancer la Fédération dans la bonne direction et je n’ai aucun doute qu’ensemble nous y arriverons.

-30-

Michaël Nguyen

Président de la FPJQ

Retour à la liste des nouvelles
 

Inscription à l'infolettre

Restez informé(e) de nos nouvelles et des activités à venir