Bourses du Fonds CDPQ pour la relève journalistique

 

Bourses du Fonds CDPQ pour la relève journalistique : une nouvelle entente de trois ans est conclue

Le dépôt des candidatures pour l'édition 2022 est maintenant terminé. Les gagnantes et gagnants seront annoncés prochainement.

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) sont fières d’annoncer la poursuite du Fonds CDPQ pour la relève journalistique, une initiative mise sur pieds en 2018 et qui permettra chaque année à cinq jeunes journalistes ou étudiants de se prévaloir d’une bourse de 9 000 $ leur permettant de vivre un stage rémunéré de trois à quatre mois dans un média d’information au Québec. Un total de 15 bourses seront remises pendant les trois prochaines années (4 en 2022, 6 en 2023 et 5 en 2024).

Afin de préserver l’indépendance des médias et des journalistes, aussi bien dans le choix de leurs candidats boursiers, que dans le choix des sujets ainsi que dans le traitement de l’information conformément aux pratiques éthiques et déontologiques reconnues dans la profession, la FPJQ administrera le programme de bourses, en vertu des modalités suivantes :

  • Le Fonds CDPQ totalisera 150 000 $, soit quinze bourses de 9 000 $ et 5 000 $ pour les frais de gestion du programme par la FPJQ;
  • Chaque année, au moins une de ces bourses sera attribuée à un jeune journaliste en région ou qui souhaite travailler dans une entreprise de presse en région;
  • De plus, chaque année, une de ces bourses sera attribuée à un candidat qui souhaite travailler dans une entreprise de presse anglophone;
  • Également, chaque année, une de ces bourses sera attribuée à un stage dans une entreprise de presse qualifiée de nouveau média ou média alternatif;
  • Les entreprises de presse devront soumettre un ou des candidats à la FPJQ pour l’obtention d’une bourse.

La FPJQ sélectionnera les membres du jury au sein d'entreprises de presse, d'associations professionnelles, dans le monde académique ou autre, qui jugeront les candidatures et choisiront les lauréats de manière objective et en toute indépendance.

Chacun des stages rémunérés devra être d’une durée minimale de 12 semaines et maximale de 16 semaines. Le tiers du stage d’un lauréat.e doit porter sur l’économie et/ou la finance, le reste du stage est à la discrétion de l’entreprise. Une priorité sera également accordée aux reportages portant sur l'environnement et la lutte aux changements climatiques, tout en conservant un regard économique sur ces sujets.

Enfin, les stagiaires lauréats de ces bourses devront participer à une formation sur les fondements de l’économie et de la finance, dont le contenu sera préparé par un organisme indépendant reconnu en matière d’économie et de finance et la CDPQ avec l’implication de différents acteurs économiques et médiatiques.

Ces bourses sont accessibles :

  • À toute entreprise de presse reconnue par la FPJQ.
  • Aux étudiants et étudiantes de 18 ans et plus, membre de la FPJQ, qui sont inscrits dans un programme de journalisme d’un établissement d’enseignement basé au Québec (collégial ou universitaire).

Le montant de 9 000 $ sera versé aux entreprises de presse dans lesquelles les boursiers et boursières effectuent leurs stages. Les entreprises rémunèrent les stagiaires selon les grilles salariales de l’entreprise ou les conventions collectives qui s'appliquent.

L’entreprise de presse devra remettre un rapport à la fin du stage. Tous les types de médias reconnus par la FPJQ sont admissibles à l’obtention d’une bourse. Le nombre de dossiers que vous pouvez déposer n’est pas limité, toutefois il y aura une limite d’une bourse par entreprise de presse. 

En raison des circonstances exceptionnelles, les dates prévues des stages pourraient varier pour accommoder les entreprises de presse, mais devront obligatoirement débuter en 2022. Quant à la journée de formation, elle pourrait être donnée en ligne.


Édition 2022

Comment participer ?

Étudiants :

  1. Assurez-vous d'être membre de la FPJQ et inscrivez votre numéro de membre dans le dossier que vous enverrez directement à la rédaction où vous souhaitez réaliser un stage.

  2. Nous recommandons d'envoyer votre dossier avant le jeudi 26 mai 2022 à 17 heures, pour que l’entreprise puisse elle-même préparer son dossier de candidature pour la bourse et le déposer avant le lundi 6 juin 2022 à 17 heures.

Chaque entreprise peut avoir des consignes spécifiques. Nous suggérons toutefois que votre dossier comprenne;

  • Votre curriculum vitae
  • Une preuve d’inscription à un programme d’étude en journalisme (collégial ou universitaire)
  • Une lettre de présentation (250 mots) évoquant les raisons pour lesquelles vous choisissez cette entreprise de presse plutôt qu’une autre
  • Une lettre (250 mots) évoquant votre plan de carrière

Entreprises de presse :

  1. Assurez-vous de présenter vos dossiers pendant la période règlementaire de mise en candidatures par courriel info@fpjq.org.

  2. Le nombre de dossiers que vous pouvez déposer n’est pas limité, toutefois il y aura une limite d’une bourse par entreprise de presse. 

Ce formulaire d'inscription doit être rempli et signé conjointement par le représentant de l'entreprise de presse et par l'étudiant, une fois la candidature de l'étudiant validée par l'entreprise. Le formulaire doit être retourné à la Fédération professionnelle des journalistes du Québec par voie électronique à info@fpjq.org avant le lundi 6 juin, à 17 heures. Aucun retard ne sera accepté.


Processus d'attribution des bourses

La FPJQ sélectionne les jurés indépendants auprès de différentes parties prenantes jugées pertinentes, de manière objective, éthique et équitable. La FPJQ avise la Caisse à titre informatif.

Le jury attribue les bourses de manière équitable, en jugeant les mises en candidatures au mérite. La même entreprise de presse ne pourra se voir attribuer plusieurs bourses.

*Les candidats et candidates doivent avoir au moins 18 ans.
 

Jurys recherchés

 


LAURÉAT.E.S 2022
 

LAURÉAT.E.S 2021
 

LAURÉAT.E.S 2020
 

LAURÉAT.E.S 2019

 

 

Le Fonds CDPQ pour la relève journalistique permet à dix boursiers, chaque année, d'effectuer un stage rémunéré de trois à quatre mois dans un média d'information. Chaque bourse est d'une valeur de 10 000 dollars.

Les lauréat(e)s de cette édition sont :

 

Dans la catégorie Médias alternatifs :

Julien Forest, pour La Converse

Clara Gepner, pour Unpointcinq

Geneviève Larochelle-Guy, pour Urbania

Malia Laetitia Kounkou, pour Urbania

Sarah-Florence Benjamin, pour Urbania

 

Dans la catégorie Médias anglophones

Lillian Roy, pour CTV

 

Dans la catégorie Médias en région

Anthony Ouellet, pour La Tribune

 

Dans la catégorie Médias traditionnels :

Lila Dussault, pour La Presse

Rafael Miro, pour La Presse

Marie-Soleil Brault, pour Le Soleil

 

Le jury était composé de :

  • Monique Grégoire
  • Sylvain Poisson
  • Marine Thomas

 

En raison de la crise sanitaire actuelle, les dates prévues des stages pourraient varier pour accommoder les entreprises de presse. Quant à la journée de formation, elle pourrait être donnée en ligne. Plus d’informations suivront.

 

Félicitations à tou(te)s les lauréat(e)s !

 

Le dévoilement des lauréats a eu lieu lors de la soirée du Gala des Grands Prix du Journalisme, dimanche 5 mai 2019, au théâtre Gesù, à Montréal.

Michèle Boisvert, première vice-présidente, rayonnement des affaires à la Caisse de dépôt et placement du Québec, a dévoilé les noms des dix lauréats.

 

Les lauréats de cette première année sont :
 

Dans la catégorie Médias alternatifs :

LÉA MARTIN, avec Urbania

ZACHARIE ROUTHIER, avec Urbania

Dans la catégorie Médias anglophones :

MARISSA RAMNANAN, avec Bell Media
 

Dans la catégorie Médias régionaux :

LAURENCE CHARTRAND, avec Le Nouvelliste

ÈVE BEAUREGARD, avec TVA-CIMT
 

Dans la catégorie Médias traditionnels

RAPHAËL PIRRO, pour La Presse

THOMAS DUFOUR, pour La Presse

MOHAMED-AKLI AFETTOUCHE, pour La Terre de chez nous

BRIGITTE TOUSIGNANT, pour Le Devoir

MAUDE PETEL-LÉGARÉ, pour Le Soleil

 

Le jury était composé de : 

  • René Vézina
  • Rudy Le Cours
  • Dominique Payette

 

Félicitations à tous les lauréats !

Les lauréat(e)s de cette édition sont :

 

Dans la catégorie Médias en région

Andréanne Beaudry, pour La Tribune

Aurélie Savard, pour Radio-Canada Saguenay-Lac-Saint-Jean

 

Dans la catégorie Médias traditionnels :

Ismaël Koné, pour Eurêka Production

Antoine Trussart, pour La Presse

Léa Carrier, pour La Presse

Myriam Boulianne, pour Le Soleil

 

Dans la catégorie Médias anglophones

Luca Caruso-Moro, pour Bell Media

Pamela Pagano, pour Global

 

Dans la catégorie Médias alternatifs :

Édouard Ampuy, pour Urbania

Raphaëlle Drouin, pour Urbania

 

Le jury était composé de :

  • Monique Grégoire
  • Yves Therrien
  • Pierre Tourangeau

 

En raison de la crise sanitaire actuelle, les dates prévues des stages pourraient varier pour accommoder les entreprises de presse. Quant à la journée de formation, elle pourrait être donnée en ligne. Plus d’informations suivront.

 

Félicitations à tou(te)s les lauréat(e)s !

 


 

 

Inscription à l'infolettre

Restez informé(e) de nos nouvelles et des activités à venir