Nouvelles

Lancement du projet de lutte contre la désinformation COVID-19 : dépister la désinfo / Track the facts

Articles - Image d'intro

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) et l’Agence Science-Presse (ASP) sont heureuses d’annoncer le lancement officiel de leur projet commun : COVID-19 : Dépister la désinfo / Track the facts.

 

Alors que les fausses nouvelles sur le coronavirus se multiplient et que la population ne sait pas toujours comment s’y retrouver, ce projet vise à aider les citoyens et les citoyennes de tous âges à développer un regard critique et à vérifier ces informations avant de se forger une idée. Une équipe de journalistes qualifiés produit déjà du contenu exclusif sur le coronavirus, en français et en anglais, sous forme d’articles de vérification de faits, de textes explicatifs, et d’infographies éducatives et - dans un deuxième temps - de vidéos. Du contenu destiné aux enfants et aux adolescents est également créé, en collaboration avec les équipes des magazines Les Débrouillards, Les Explorateurs et Curium.

Ces contenus seront diffusés quotidiennement sur le site Web dédié (covid-desinfo.ca), sur médias sociaux du projet (Facebook, Twitter, Instagram, Reddit et Youtube), et seront aussi relayés sur le site de l’Agence Science-Presse et dans les réseaux de communication des deux organismes.

 

Ce projet est financé par le gouvernement du Canada, grâce au Programme de contributions en matière de citoyenneté numérique de l'Initiative de citoyenneté numérique de Patrimoine canadien. Il s’inscrit dans la continuité du programme de lutte contre la désinformation dans les écoles #30sec avant d’y croire de la FPJQ, lancé en 2018 avec le concours de l’Agence Science-Presse, et aux efforts du #DétecteurDeRumeurs de l'ASP dans sa lutte contre la désinformation, notamment en science, pour le développement d'un esprit critique.

 

Porte-parole

C’est la journaliste Eve Beaudin qui a été nommée porte-parole du projet, en plus d’en être une des rédactrices en chef. Journaliste pour la rubrique le Détecteur de rumeurs à l’Agence Science-Presse (ASP) depuis plus de trois ans, Eve a également travaillé sur différents projets d’éducation aux médias et à l’information pour le compte de l’ASP et de la FPJQ, comme “30 secondes avant d’y croire”. Elle est également reporter à l’émission de consommation Ça vaut le coût (Télé-Québec) et animatrice des séries Anatomie des fausses nouvelles et C’est une question de santé (Savoir Média). Eve est aussi membre du Conseil d’administration de la FPJQ et l’une des responsables de l’aile d’éducation aux médias et à l’information de la FPJQ.

« La pandémie a entraîné une vague de désinformation sur le coronavirus sans précédent. Des milliers de contenus fabriqués, mensongers et trompeurs circulent sur le web et entrent en compétition avec les informations de qualité, basées sur des faits. Plus que jamais, distinguer le vrai du faux s’avère primordial. Par le biais de nos textes et infographies, nous partagerons des astuces pour aider le public à évaluer la fiabilité de l’information qu’il consomme, afin que chacun puisse se forger une opinion éclairée et prendre des décisions basées sur des faits pour lui-même et sa famille », a déclaré Eve Beaudin.

 

Les créateurs du projet Dépister la désinfo / Track the facts souhaitent qu’en étant mieux outillés pour faire la différence entre le vrai et le faux, les citoyens d’ici propagent les faits et non le virus.

 

Pour toute information et demande d’entrevue : covid-desinfo@fpjq.org

 

Retour à la liste des nouvelles

 

IMPORTANT :

Cette crise n’est pas que sanitaire, elle est aussi économique. Des journalistes ont déjà perdu leur emploi.

Si c’est votre cas et que vous êtes membre, la FPJQ vous annonce que vous pourrez bénéficier de nos services pendant encore au moins six mois.