IMPORTANT :

Cette crise n’est pas que sanitaire, elle est aussi économique. Des journalistes ont déjà perdu leur emploi.

Si c’est votre cas et que vous êtes membre, la FPJQ vous annonce que vous pourrez bénéficier de nos services pendant encore au moins six mois.